gameboyoldschool
GAME BOY connue également sous le nom de: ゲームボーイ  
  Page d'accueil
  Historique
  Tests des meilleurs jeux
  Différentes versions
  Accessoires
  Liens amis!!!
  Contact
Différentes versions

Game Boy :

Processeur principal : Custom 8-bit Sharp x80 cadencé à 4,194304 MHz
Mémoire principale (RAM) : 8 Kio
Ecran : LCD
Capacités graphiques : 160×144 en 4 nuances de gris, jusqu'à 40 sprites simultanément (8×8 ou 8×16)
Mémoire Vidéo : 8 Kio
Capacités sonores : 4 voies stéréo
Mémoire de masse : cartouches de jeux de 256 Kio à 4 Mio
Connecteurs : port série pour mise en réseau des consoles (jusqu'à quatre)



Game Boy Pocket:

En 1995, alors que Nintendo et Gunpei Yokoi essuient l'échec du Virtual Boy, on apprend qu'une version relookée de la Game Boy est en préparation. En effet, la firme vient non seulement de connaître l'un de ses plus gros échecs mais voit également chuter ses ventes de Game Boy. Mais Nintendo, croyant beaucoup en son Virtual Boy, n'avait pas préparé la succession de sa petite console. En attendant de trouver une idée, Nintendo lance la Game Boy Pocket le 21 juillet 1996 au Japon (quelques mois plus tard en occident). Cette console diffère très peu de la Game Boy si ce n'est sa taille qui a été réduite de 30 %, l'écran a été très légèrement agrandi en perdant son aspect verdâtre et son autonomie est passée à 10 heures pour 2 piles (contre 4 pour la GB originale).


 

Game Boy Light :

Peu de personnes connaissent ce modèle. Vendue le 14 avril 1998, il apporte à la GBP ce qui lui faisait le plus défaut : une bonne lisibilité. Avec un rétro-éclairage de bonne facture, il était ainsi possible de jouer dans le noir. Cette version a été rapidement éclipsée par la Game Boy Color. Non pas que ce fut un échec mais Nintendo lui-même voulait contrecarrer les plans d'une concurrence de plus en plus agressive.
 

Game Boy Color :

Sortie en novembre 1998, la Game Boy Color (couramment référencée par GBC) propose un écran couleur pour une forme légèrement plus grande que la Game Boy Pocket. Elle double la cadence du processeur et sa quantité de mémoire pour atteindre les 8 MHz avec 32 ko. Un point intéressant de cette console réside dans sa capacité à lire les anciennes cartouches de jeux Game Boy en sélectionnant les couleurs à utiliser. C'est une fonction importante de cette console, puisqu'elle a permis de raviver la commercialisation en conservant une gamme existante de jeux, et ainsi de proposer sensiblement plus de jeux que ses concurrents directs. Technologiquement, cette console a été comparée à la NES des années 1980.

Game Boy Advance :

En juin 2001, Nintendo sort une mise à jour de sa console portable. La Game Boy Advance, communément appelée GBA, possède un processeur ARM 32 bit cadencé à 16,8 MHz, couplé avec un processeur Z80 permettant de supporter les cartouches de jeux des premières Game Boy. C'est techniquement une console équivalente à la Super Nintendo, reprenant la même architecture permettant notamment de porter des jeux classiques comme Super Mario Bros. 2 en incluant des améliorations, aux côtés de nouveaux titres comme Mario Kart: Super Circuit, F-Zero: Maximum Velocity et Kuru Kuru Kururin.

 Game Boy Advance SP :

La version SP de la Game Boy Advance, lancée en mars 2003, propose un encombrement réduit avec notamment la possibilité de la replier en deux, un rétro éclairage et une batterie rechargeable, tout le reste demeurant identique. À la mi-septembre 2005, Nintendo sort une nouvelle version de la Game Boy Advance SP fournissant un nouvel écran rétro éclairé amélioré. C'est la dernière Game Boy à permettre la rétro compatibilité avec les cartouches de jeux Game Boy et Game Boy Color.

 Game Boy Micro :

Le Game Boy Micro est une nouvelle version de la Game Boy Advance. Elle est sortie en septembre 2005 en Amérique du Nord et au Japon, et le 4 novembre 2005 en Europe. À la différence de la Game Boy Advance, cette console portable n'est pas compatible avec les jeux Game Boy et Game Boy Color. La Game Boy Micro a un poids de 80 grammes et une taille de 10 cm de long sur 5 cm de large et moins de 2 cm d'épaisseur. Sa façade est amovible et personnalisable. Sa principale qualité réside dans son écran qui, en dépit d'une taille réduite, a fait l'objet de toutes les attentions et révèle une finesse et une luminosité sans précédent sur une console portable. La console joue aussi sur l'aspect retrogaming avec sa façade Famicom très appréciée au Japon.

 Nintendo DS : l'exception

Bien que souvent considérée comme une Game Boy, elle ne fait officiellement pas partie de la série et n'est pas une suite à la Game Boy Advance, mais constitue le troisième pilier des consoles de jeux Nintendo avec les Game Boy et les consoles de salon. Elle accepte néanmoins les cartouches de jeux provenant de la Game Boy Advance dans un deuxième emplacement cartouche prévu à cet effet. Les jeux Game Boy ou Game Boy Color ne sont pas compatibles. Son chargeur est le même que celui de la Game Boy Advance SP.

 Nintendo DS Lite :

La DS Lite est sortie quelque temps après la Nintendo DS. Cette console a une forme plus carrée, n'inclut pas de dragonne, contient un stylet différent et un chargeur non compatible avec la DS de base. Elle possède aussi 4 niveaux d'éclairage, contrairement à la DS normale qui n'en a que 2. Plus petite la DS lite peut tenir plus facilement dans une poche et est très design.
 

 Nintendo DSi:

La Nintendo DSi est la console de jeu portable de Nintendo succédant à la Nintendo DS lite , sortie le 1er novembre 2008 au Japon, en Amérique du Nord le 5 avril 2009 et en Europe le 3 avril 2009. Elle dispose de 2 caméra , un lecteur de carte SD , un navigateur Opera intégré et un lecteur audio supportant uniquement le format AAC. La suppression du lecteur de cartouches Game Boy Advance (permettant à Nintendo d'affiner leur console) n'a pas été très apprécié car cela enlève la possibilité d'utiliser des accessoires importants pour certains jeux (Guitar Hero : On Tour notamment) et de jouer aux jeux Game Boy Advance.
 

 

 
   
Publicité  
   
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (9 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=